Les Rencontres

Villes & Villages Fleuris

Nettoyage de Printemps

Architecture et paysage

Connaître les règles d’urbanisation et savoir construire sur un site classé n’est pas si simple. Un architecte conseille et assiste les particuliers et sensibilise les élus et les habitants à la démarche de développement durable en matière d’architecture.
Une charte a été établie par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (CAUE), qui défi nit un état d’esprit commun pour un développement durable de l’urbanisation du site.
Les recommandations qui en découlent, sont relayées dans chacune des mairies du territoire du site classé et permettent de faciliter et de comprendre comment obtenir un permis de construire.
[http://www.lesalagou.fr]

Natura 2000

A propos de la Construction du Nouveau Réservoir d’Eau Potable de Salasc

Ce matin à la « terrasse du Festillou », deux vieux compères buvant leur café, échangent quelques considérations sur les actualités du village.

«- ‘Askiparé’ qui aurait une espèce de Circaète Barbu qui nicherait dans le coin, et qu’à cause, on pourrait pas faire les travaux du nouveau réservoir d’eau pendant qu’il élèverait ses petits …

 Et c’est quoi ce …. ‘Cacahoute Barbu’ ??? ya pas moyen de le faire déguerpir ???

Au même moment, Monsieur le Maire et son Adjoint passant par là …

« – Non Messieurs, car il s’agit plus exactement de l’ Aigle Circaète Jean Le Blanc …. Cet oiseau fait partie de la liste de la « Directive Oiseaux » au sein des dispositions Natura 2000 * qui concernent la commune et le territoire du Salagou. »
– D’ailleurs dans le milieu des ornithologues, on sait que l’Aigle de Bonnelli, espèce emblématique de nos garrigues méditerranéennes niche sur le territoire de la commune de Mourèze, mais aujourd’hui, Salasc, commune voisine, ne se laisse plus impressionner puisque depuis quelques années, on sait qu’une autre variété, certes moins rare que le Bonnelli, mais tout de même classée dans la liste Natura 2000 l’Aigle Circaète Jean Le blanc niche régulièrement sur le territoire de la commune !
Dès le mois de mai, par beau temps, si l’envie vous prenait de découvrir «le sentier balisé des Béals », ne soyez pas surpris, si au cours de cette splendide randonnée, la haut, la silhouette d’un grand oiseau vous survole quelques instants ! C’est lui ! l’Aigle Circaète Jean Le Blanc qui, de son vol stationnaire, la tête penchée, scrute le sol de ses grands yeux perçants ! N’ayez crainte, vous ne faites pas partie de ses proies ! Son régime alimentaire se compose essentiellement de couleuvres et autre lézards de toutes nature. D’ailleurs, si vous prenez le temps d’observer son manège, vous aurez, peut être la chance de le voir regagner son aire, parfois, la queue d’une couleuvre incomplètement avalée, dépassant de son bec !
– Cet oiseau est un migrateur. Il n’est présent chez nous qu’à la belle saison, Normal au vue de son régime alimentaire ! Il revient au pays pour se reproduire. Le couple est fidèle à son site. Leur nid est construit dans un arbre, ici, un pin surplombant une combe profonde. Ils élèvent, chaque année 1 ou 2 petits qu’une fois émancipés, vers la fin août, suivent, non pas leurs parents, mais simplement leur instinct migratoire et gagent l’ Afrique tropicale où la nourriture sera abondante. »
Les deux Compères :

« – Ben ça alors …. On est plus maître chez soi !

  Oui, mais tout compte fait c’est peut être une chance de valorisation pour le village !

  Hébé…. Il nous reste plus qu’à bien faire attention à pas le déranger

  Et on fera les travaux pendant l’hiver !

  Comme ça c’est sur , on le dérangera pas et même on pourra lui offrir à boire à son retour !!!

  Oui, parce que l’eau ne manquera pas avec notre 3ième réservoir tout neuf !!!

Texte imaginé par Marc Ettore – conseillé municipal et responsable commission Natura 2000.

*Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1753 sites.

Et maintenant !!! séquence émotion !!!! Bon vol !

Alerte Sécheresse

En raison des conditions de sécheresse actuelle, le Préfet de l’Hérault a décidé d’avancer d’un mois la date de l’arrêté interdisant l’emploi du feu et a demandé aux services de l’État de se mobiliser pour surveiller et réprimer toute mise à feu malveillante, susceptible d’être à l’origine d’incendies.

L’emploi du feu est donc interdit partout et pour tous à compter de ce jour et jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du département de l’Hérault pour prévenir les incendies de forêt et protéger les personnes et les biens.

Sont notamment interdits les brûlages de végétaux coupés ou sur pied, l’écobuage, les feux de camp, les barbecues en zone végétalisée, l’incinération des déchets verts issus de l’entretien des jardins, parcs et espaces verts…
Il est également formellement interdit de fumer dans les zones naturelles et de jeter des mégots.

Les propriétaires doivent obligatoirement débroussailler autour de leur habitation afin d’assurer leur protection et de contribuer à la sécurité des personnels de lutte contre les incendies. Les déchets issus du débroussaillement ne doivent pas être brûlés mais amenés en déchetterie ou broyés et stockés.

Si vous avez connaissance d’un départ de feu, faites immédiatement le 18 pour le signaler et ainsi éviter qu’il se propage. Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM 34)
Bâtiment Ozone, 181 place Ernest Granier – CS 60 556 – 34 064 Montpellier cedex 02
Tél. : 04 34 46 60 00 – www.herault.gouv.fr
Suite à la réunion du 27 mai 2014 de la cellule sécheresse
en charge de la surveillance des ressources en eau, le
préfet de l’Hérault, pour faire face à une situation de
sécheresse préoccupante, a décidé de prendre des
mesures de restriction de tous les usages de l’eau.
Premières restrictions sur l’ENSEMBLE DU DEPARTEMENT DE L’HERAULT,
excepté le bassin versant de l’Agoût et du Vidourle
Sont notamment interdits :
· le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des
stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit
ouvert.
· Entre 8h et 20h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des
pelouses et espaces verts publics et privés est interdit entre 8h et 20h.
Les activités industrielles dont l’activité nécessite l’utilisation d’eau doivent
limiter leur consommation et respecter les dispositions prévues les concernant en cas
de sécheresse.
Restrictions renforcées sur le secteur alimenté par la nappe de l’ASTIEN
En renforcement des mesures énoncées ci-dessus, sont notamment interdits :
· 24h/24h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses
et espaces verts publics et privés
· de 11h à 20h : l’usage agricole de l’eau (sauf cas exceptionnel)
· l’utilisation des douches de plages
· le lavage des voiries
En effet, la pluviométrie du mois de mai n’a pas permis d’inverser la tendance à la baisse
des ressources en eau. A signaler que le bassin versant de l’Hérault présente déjà
une sensibilité particulière qui nécessite un suivi renforcé. Sa dégradation pourrait
s’accélérer dans les semaines à venir.
Afin de se préparer à une éventuelle aggravation de la situation, il est demandé aux
collectivités en charge de l’alimentation en eau potable d’anticiper de possibles difficultés
d’approvisionnement et de prendre dès à présent les mesures d’économies :
sensibilisation des populations (résidents et vacanciers), réparation des fuites de réseau…
Un nouveau point de la situation serait fait par la cellule sécheresse en juin.
Toute infraction est passible d’une contravention de 1500 €.

INFO SECHERESSE : 27 mai 2014
TOUTES LES INFORMATIONS : l’arrêté préfectoral du 27/05/2014, la carte détaillée des zones concernées, les mesures… sur le site internet des services de l’Etat :
http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-ettechnologiques/Eau/La-secheresse

Tous les arrêtés et informations réglementaires sont sur www.herault.gouv.fr